Le Figaro : A la Une
A la Une : Retrouvez toute l'actualité en France, à l'international, l'actualité économique et politique avec Le Figaro

Angoulême 2015 : Fluide glacial fête ses 40 ans
01/02/15 - Le dernier survivant des grands magazines de BD pour adultes, vend encore 50.000 à 60.000 exemplaires par mois, souffle ses bougies au festival international de la bande dessinée.








Jean-Luc Mélenchon se positionne pour 2017
01/02/15 - VIDÉO - Le leader du Parti de gauche veut surfer sur la vague qui porte les partis anti-austérité européens. Dans LeJDD, il se dit «disponible» pour être le candidat unique de la gauche du PS à la prochaine présidentielle. Avant de nuancer son propos quelques heures plus tard...








La Nasa célèbre en images l'année internationale de la lumière
01/02/15 - L'UNESCO a décrété que 2015 serait l'année internationale de la lumière, un événement qui a donné l'idée à l'agence spatiale américaine de publier des images spectaculaires.








Vol de cocaïne à la PJ : trois policiers mis en examen
01/02/15 - Trois policiers interpellés cette semaine ont été mis en examen samedi, à l'issue de leur garde à vue, dans l'enquête sur le vol de 52 kg de cocaïne en juillet à la PJ de Paris, a indiqué à l'AFP une source judiciaire.

Au total, neuf personnes sont à ce jour poursuivies dans ce dossier, dont l'ex-membre de la brigade des stupéfiants de Paris Jonathan G., toujours soupçonné d'avoir dérobé la drogue.

Les trois fonctionnaires de police déférés samedi ont tous été libérés sous contrôle judiciaire.

Le premier, membre de la brigade des "Stups'", a été mis en examen pour "blanchiment de trafic de stupéfiants en bande organisée".

Le second, en poste dans le XIXe arrondissement de Paris, est poursuivi pour "détournement de scellés par personne dépositaire de l'autorité publique", "trafic de stupéfiants" et "blanchiment de trafic de stupéfiants en bande organisée".

Le dernier a été mis en examen pour "recel de détournement de scellés par personne dépositaire de l'autorité publique" et "trafic de stupéfiants".

D'une valeur estimée à la revente à deux millions d'euros, la cocaïne était entreposée au 36, quai des Orfèvres, dans une salle des scellés où s'était rendu Jonathan G. "sous des prétextes futiles" avant le vol perpétré dans la nuit du 24 au 25 juillet. Cette nuit-là, une policière l'avait vu sortir du "36" avec des sacs pleins à ras bord.

L'ex-brigadier avait été arrêté peu après, mis en examen, puis finalement écroué le 6 août. La drogue n'a jamais été retrouvée.

Le 16 janvier, quatre proches du suspect ont été à leur tour mis en examen, parmi lesquels l'épouse de Jonathan G., son frère qui est lui aussi policier, et un autre fonctionnaire de police. Un sixième suspect a été mis en examen en début de semaine.

Les investigations avaient notamment visé le train de vie du principal suspect. Une enquête financière avait révélé un "patrimoine immobilier" et des "mouvements de fonds" peu "en rapport avec un salaire de brigadier", selon des sources policières.
Les enquêteurs de la "police des polices" tentent notamment de déterminer si d'autres vols n'ont pas été commis avant celui de l'été dernier.

LIRE AUSSI:
» Nouveaux éléments dans l'affaire du vol de cocaïne à la PJ parisienne









L'austérité en Grèce, "mauvaise pour l'Europe"
01/02/15 - Le ministre des Finances grec Yanis Varoufakis, qui entame dimanche à Paris une tournée européenne, assure dans un entretien publié dimanche que le programme d'austérité mené dans son pays est "très mauvais pour toute l'Europe". "Nous contestons (le programme d'austérité mené jusqu'ici) non seulement parce qu'il n'est pas bon pour la Grèce, mais parce qu'il est très mauvais pour toute l'Europe", a dit M. Varoufakis à l'hebdomadaire To Vima.

"N'oublions pas que tout ceci n'est pas qu'une crise grecque. Nous avons l'Italie dont la dette n'est pas viable, la France qui sent le souffle de la déflation sur sa nuque, même l'Allemagne est entrée en déflation", dans une phase de baisse des prix, a dit le ministre. Yanis Varoufakis doit rencontrer dimanche à Paris son homologue Michel Sapin et le ministre de l'Economie Emmanuel Macron. Il se rendra ensuite à Londres et Rome, mais n'a jusqu'ici pas prévu de passer par Berlin, la capitale la plus intransigeante face à Athènes.

Le ministre des Finances, après des propos incendiaires la semaine dernière sur la "troïka", ces délégués internationaux chargés de superviser la discipline budgétaire en Grèce, adopte dans cet entretien une ligne plus conciliante.









Les Allemands pour la Grèce reste dans l'euro
01/02/15 - Les Allemands sont à une très nette majorité favorables à ce que la Grèce reste dans la zone euro malgré l'arrivée au pouvoir à Athènes de la gauche radicale hostile aux mesures d'austérité, montre un sondage publié dimanche par le journal Bild am Sonntag.

Soixante-deux pour cent des 509 personnes interrogées jeudi par l'institut de sondage Emnid ont déclaré souhaiter que la Grèce n'abandonne pas la monnaie unique, seuls 26% se disant d'un avis contraire.

La chancelière Angela Merkel s'est elle-même prononcée en faveur du maintien d'Athènes dans la zone euro, samedi, tout en excluant l'effacement d'une partie de la dette grecque réclamé par le gouvernement d'Alexis Tsipras. Selon le sondage Emnid, 68% des Allemands partagent l'avis de la chancelière sur la dette.









Malgré la Grèce, Lisbonne fidèle à l'austérité
01/02/15 - "Le Portugal n'est pas la Grèce", martèle le gouvernement à Lisbonne, fidèle à sa politique d'austérité. Mais les Portugais, toujours soumis à de durs sacrifices, regardent avec un mélange d'espoir et de résignation le tournant pris par Athènes. Le programme de Syriza est "un conte de fées", a asséné le Premier ministre de centre droit, Pedro Passos Coelho, dès le lendemain de la victoire électorale du parti de gauche radicale en Grèce. Invitant Athènes à respecter les règles européennes, il s'est opposé à toute "annulation ou restructuration" de la dette grecque.

Le chef du gouvernement portugais estime que son pays va mieux que la Grèce grâce à la rigueur budgétaire appliquée depuis 2011. Comme prévu, Lisbonne s'est affranchi en mai dernier de la tutelle de ses créanciers, et envisage même de rembourser par avance les prêts du Fonds monétaire international (FMI).

Le déficit public du Portugal "passera cette année sous la barre des 3% du PIB pour la première fois en 15 ans", répète à l'envi PedroPassos Coelho. Pour 2015, sa majorité a adopté un budget sans nouvelle mesure d'austérité malgré les critiques de Bruxelles, qui y voit un "relâchement" des efforts de Lisbonne. Alors que de nombreux Grecs retirent leur argent des banques, les Portugais se sont rendus massivement dans les bureaux de poste ces derniers jours pour acheter des titres de dette publique, profitant de conditions avantageuses qui expiraient vendredi.

"Impossible de vivre décemment"

Mais dans les rues de Lisbonne, certains attendent encore de voir leur situation s'améliorer. "Le gouvernement dit que ça va mieux, mais je n'ai encore rien remarqué, ça fait deux ans que je suis au chômage", se désole Duarte Noronha, ancien cadre dans une multinationale.
Pour cet homme élégant de 58 ans, aux yeux pétillants derrière de fines lunettes, la voie de l'austérité était "la seule possible pour le Portugal". Mais, admet-il, "l'économie profiterait d'une augmentation du salaire minimum" qui, en Grèce, vient d'être rétabli à 751 euros.

Au Portugal, il n'est que de 505 euros par mois, malgré une hausse de 20 euros en octobre. "C'est impossible de vivre décemment avec cette somme", s'emporte Roberto Rodrigues, un soudeur de 30 ans à la barbe blonde, en déchargeant de lourdes pièces métalliques d'un camion. Travaillant de chantier en chantier, payé au minimum légal, il vit encore chez ses parents à Seixal, une banlieue ouvrière de Lisbonne située sur la rive sud du Tage. "Une fois que j'ai payé ma part du loyer, il me reste juste de quoi acheter à manger", raconte-t-il.

Selon les plus récentes statistiques officielles, la pauvreté touche près d'un Portugais sur cinq.

"Sentiment de révolte"

Au Parlement, la victoire de Syriza a donné un nouveau souffle à l'opposition de gauche, qui veut incarner l'alternative à l'austérité emmenée par le Parti socialiste, favori des sondages en vue des élections législatives prévues à l'automne.

Critiqué pour avoir appliqué les recommandations de la troïka des créanciers avec trop de zèle, Pedro Passos Coelho est même accusé d'être "plus allemand que la chancelière Angela Merkel" par le Bloc de gauche, formation politique portugaise la plus proche de Syriza, créditée de moins de 4% des intentions de vote.

Raquel Oliveira, porte-parole du mouvement "Juntos Podemos", veut croire que "les Portugais vont se mobiliser contre l'austérité". "Un vent d'espoir souffle sur le sud de l'Europe depuis l'élection de Syriza", estime la représentante du petit frère lisboète du parti antilibéral espagnol "Podemos".

Mais pour le politologue Antonio Costa Pinto, "il y a au Portugal un sentiment de révolte qui ne se traduit pas dans les urnes". "Le conflit social est ici moins marqué qu'ailleurs en Europe, ce qui peut s'expliquer par une forme de résignation", ajoute-t-il. "Le peuple grec a eu le courage que le peuple portugais n'aura jamais", regrette Fernando Fernandes, un fonctionnaire lisboète de 47 ans.









Eliminée de la CAN par le pays hôte, la Tunisie crie au scandale
01/02/15 - LE SCAN SPORT - Battue en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations par la Guinée équatoriale (1-2), avec notamment un penalty litigieux contre elle, la Tunisie ne digère pas le scénario du match.


Angoulême 2015 : Fabien Nury, le passeur de rêves
01/02/15 - VIDEO - À l'occasion de l'exposition qui lui est consacrée au 42e festival de bande dessinée, le scénariste de Il était une fois en France offre au Figaro une visite commentée au cœur de son univers.








Après les insultes, la compagne d'Andy Murray manie l'humour
01/02/15 - LE SCAN SPORT - Critiquée pour avoir insulté Tomas Berdych lors des demi-finales, Kim Sears assiste à la finale de l'Open d'Australie de son boyfriend avec un sweat-shirt portant un message humoristique.








La communauté internationale s'indigne de l'exécution de l'otage japonais
01/02/15 - Tokyo juge «hautement probable» l'authenticité de la vidéo mise en ligne samedi soir. Paris, Londres et Washington dénoncent un acte «odieux» et «méprisable».








VIDÉO - Xavier Bertrand candidat aux régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie
01/02/15 - L'ancien ministre Xavier Bertrand (UMP) a annoncé dimanche sa candidature aux élections régionales de décembre dans la nouvelle grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

"Je suis candidat à la tête de cette nouvelle grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie", a déclaré le député-maire de Saint-Quentin à La Voix du Nord.

"J'ai décidé de m'engager entièrement à ce défi", a-t-il encore affirmé sur Europe 1. "Si demain ou après-demain, il y d'autres candidats potentiels" à droite, "alors je demande à ce que ce soit les militants, les sympathisants, de la droite et du centre, qui puissent se prononcer", a-t-il poursuivi. "Parce que je préfère mille fois, s'il y a d'autres candidats, d'avoir le choix des électeurs plutôt que d'avoir le choix des appareils politiques".

"Je souhaite porter les idées, les couleurs, à la fois de l'UMP, mais je tends aussi la main à l'UDI, à CPNT, les chasseurs, et je souhaite aussi qu'il y ait des personnalités de la société civile qui s'engagent, parce je pense qu'aujourd'hui on a un système politique qui est à bout de souffle, que ce soit en France ou dans cette région", a-t-il encore dit.

"Je continue d'être candidat à la primaire" de l'UMP pour la présidentielle, a-t-il assuré. "Je ne vais pas changer mes intentions, et je joue cartes sur table".





Xavier Bertrand profite de déclaration de candidature pour tacler Martine Aubry. "Si le Parti socialiste croyait vraiment à cette nouvelle grande région, Martine Aubry aurait été candidate. Le fait qu'elle ne le soit pas est un terrible aveu. Le responsable [du] déclin, c'est le parti socialiste."


La France sauve de justesse son rang de première destination touristique en Europe
01/02/15 - INFOGRAPHIES - Les hôtels, gîtes et campings de l'Union européenne ont atteint un record de fréquentation l'an dernier, à 2,7 milliards de nuitées (+1,7%). La France reste en tête, mais enregistre une baisse de 1,2%. Elle est talonnée par l'Espagne.








Comprendre les 35 heures en 8 graphiques
01/02/15 - INFOGRAPHIE - Les lois Aubry abaissant le temps de travail hebdomadaire fêtent leurs 15 ans. Retour sur leurs conséquences sur l'économie française en infographies.








Testez vos connaissances sur les 35 heures
01/02/15 - QUIZ - Il y a quinze ans, le gouvernement Jospin abaissait la durée hebdomadaire de travail à 35 heures. Une mesure choc qui fait toujours débat aujourd'hui.








Pourquoi la fin des 35 heures n'est pas pour demain
01/02/15 - ANALYSE - Il y a une certaine convergence d'intérêts, entre les différents acteurs du dossier, à ne pas supprimer totalement les 35 heures. D'ailleurs, des possibilités d'y déroger ont été introduites ces dernières années dans la loi sans que personne ne s'en soit saisi.








35 heures : ces cinq erreurs qui ont pénalisé l'économie française
01/02/15 - Interprétation, calcul, analyse et surtout anticipation. Un ouvrage liste les nombreuses erreurs commises par Martine Aubry au moment de créer la loi sur les 35 heures, malgré les études qui en soulignaient les dangers.








The Voice : Quentin Bruno, le protégé de Mika se confie
01/02/15 - LE SCAN TÉLÉ / INTERVIEW - Il chante, danse, joue la comédie, fait du mannequinat. À 24 ans, ce jeune franco-américain vient de tenter sa chance dans The Voice avec succès. Confidence d'un touche-à-tout prometteur...


Mélenchon se positionne pour 2017
01/02/15 - Le leader du Parti de gauche, qui entend surfer sur la vague qui porte les partis anti-austérité du sud de l'Europe, se verrait bien en candidat unique de la gauche pour la prochaine présidentielle. 








Comment partager facilement un mot de passe Wi-Fi?
01/02/15 - Si vos invités souhaitent se connecter à votre réseau Wi-Fi mais que le mot de passe est trop compliqué pour être dicté ou recopié, proposez-leur de scanner simplement un code QR avec leur smartphone.